Les effets des changements climatiques sur les centres hospitaliers

En réponse à la nouvelle réalité climatique de la Colombie-Britannique, deux études récentes fournissent des recommandations pour améliorer l'infrastructure des établissements de santé existants et introduire un nouveau code du bâtiment pour les futurs édifices.

Résumé

Pour répondre à la nouvelle réalité climatique en Colombie-Britannique, deux études émettent des recommandations afin d’améliorer les infrastructures des établissements de santé existants et introduire de nouvelles normes de construction pour les futurs bâtiments. Les futures améliorations comprendront potentiellement l’augmentation de la capacité de refroidissement des bâtiments, une meilleure filtration de l’air et autres mesures visant à réduire les émissions de gaz à effet de serre1.

Contexte

En 2015, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publiait un cadre opérationnel2 pour l’élaboration de systèmes de santé résilients à la variabilité du climat partout dans le monde.

Selon l’OMS, les codes du bâtiment qui encadrent leurs construction et entretien doivent tenir compte des risques climatiques actuels et futurs, tels que le potentiel d’augmentation de la fréquence et de l’intensité des vagues de chaleur et des événements météorologiques extrêmes comme les tempêtes. Les systèmes de santé résilients sauront adapter les services environnementaux essentiels tels que les services d’approvisionnement en eau et d’assainissement, ces derniers pouvant être compromis par des inondations ou des sécheresses, de même que la fourniture d’électricité, qui peut être interrompue lors d’événements météorologiques extrêmes3.

Les effets du changement climatique sur les hôpitaux se font sentir non seulement dans les établissements, mais également dans le domaine de la santé publique. La hausse des températures, les phénomènes météorologiques extrêmes, le rehaussement du niveau de la mer, induisent des impacts biophysiques telles des chaleurs extrêmes, des feux de forêt, de la sécheresse et des inondations qui peuvent entraîner des défaillances majeures du système hospitalier, des perturbations de l’offre de soins, des évacuations temporaires et même des fermetures, créant des urgences sanitaires pour les patients et la communauté en général1.

Figure 1 : Impacts des changements climatiques sur les infrastructures et l’accès aux soins

Les menaces du climat sur les infrastructures de santé et l’accès aux services de soins incluent des stress, telle que la hausse des températures et des chocs, telles que les conditions météorologiques extrêmes. Il en découle des impacts de premier ordre comme des feux de forêt, une mauvaise qualité de l’air et des changements dans les agents infectieux -les moustiques et les tiques-. La cascade d’impacts sur les infrastructures critiques –incluant les établissements de santé, les services d’électricité et d’eau, les routes- peut perturber la prestation des services de santé et les soins aux patients.

Adapté de : Aubie Vines G., Murdock T., Sobie S., Hohenschau D. Lower Mainland Facilities Management: Moving towards Climate Resilient Health Facilities for Vancouver Coastal Health. Report Prepared for Vancouver Coastal Health; Vancouver, BC, Canada: 2018. 

Regards sur des complexes hospitaliers en Colombie-Britannique

La chaleur sans précédent, les incendies de forêt et les inondations de 2017 et 2018 en Colombie-Britannique créent une « nouvelle réalité climatique » pour les infrastructures essentielles, notamment les hôpitaux4.

À mesure que le climat change, les centres hospitaliers peuvent être soumis à des conditions climatiques et à des charges pour lesquelles ils n’ont pas été conçus. Il est donc important de prendre en compte les conditions climatiques futures lors de l’évaluation de la résilience, de l’entretien et des rénovations futures de ces bâtiments5.

C’est pourquoi deux études récemment menées en Colombie-Britannique ont évalué les impacts des changements climatiques sur des centres hospitaliers dans les régions de Nanaimo5 et de la région côtière de Vancouver4. Appuyées par des scénarios climatiques, elles identifient les facteurs qui risquent d’induire des pressions nouvelles sur les infrastructures au cours des prochaines décennies.

Hôpital général régional de Nanaimo

Un groupe de réflexion mis en place à l’Hôpital général régional de Nanaimo a utiisé une matrice d’évaluation de risques face aux changements climatiques. Ce travail a consisté à définir les systèmes d’infrastructure potentiellement vulnérables, à déterminer les effets possibles du changement climatique sur les paramètres climatiques pertinents et à élaborer une classification du risque pour chaque interaction possible. L’étude ne présente pas d’évaluation de risques en climat actuel, mais se concentre plutôt sur les nouvelles vulnérabilités causées par le changement climatique, suivant des scénarios climatiques sur l’horizon 2050, fournis par le Pacific Climate Impacts Consortium (PCIC).

On constate qu’avec l’accroissement des températures projetées en 2050 dans la région de Nanaimo, la centrale de refroidissement et les systèmes de ventilation critiques (p. ex. : salle d’opération, unité de soins intensifs, etc.) du centre hospitalier seront particulièrement vulnérables à cause de l’augmentation des charges thermiques sur les bâtiments et aux polluants atmosphériques issus de feux de forêt. 

Des étés plus secs et des températures plus chaudes augmenteront également la pression sur les systèmes locaux d’approvisionnement en eau qui fournissent non seulement de l’eau potable, mais sont aussi nécessaires au fonctionnement de certains systèmes de refroidissement.

Hôpitaux dans la région de Vancouver

Au moyen de scénarios climatiques élaborés par le PCIC pour plusieurs sites, incluant les hôpitaux Lions Gate, de Squamish et de Richmond, l’étude affirme que le maintien du confort thermique intérieur et de la qualité de l’air sera un défi majeur pour les patients et le personnel présent dans les installations non récentes. De plus, la gestion de fortes pluies sera plus difficile dû à l’intensification des tempêtes et des risques d’inondation en surface.

Stratégies d’adaptation

L’étude portant sur la région de Vancouver conclut entre autres que les projections climatiques de 2050 devraient guider les paramètres de conception des nouveaux projets de construction et de réaménagement. De plus, les équipements et les systèmes devraient dès aujourd’hui être optimisés pour les projections climatiques de 2020 plutôt que sur les données historiques afin de mieux garantir que les fonctions critiques seront prises en charge.

Figure 2 : Évolution des degrés-jours de climatisation à Nanaimo, de 1950 à 2100

Évolution du cumul de degrés-jours de climatisation à Nanaimo, de 1950 à 2100, estimée à partir des 24 modèles climatiques de la base de données BCCAQv2. La valeur médiane pour la décennie 2000 se situe à 81 degrés-jours, les 10e et 90e percentiles sont respectivement 44 et 127 degrés-jours. La médiane atteint 135 degrés-jours à la décennie 2030, alors que les 10e et 90eseront de 81 et 228 degrés-jours pour le RCP8.5.

Basées sur l’amplitude des risques constatés, les recommandations faites dans l’étude de l’Hôpital général régional de Nanaimo comprennent notamment une liste des ajustements d’infrastructure et d’équipements les plus urgents à faire d’ici 10 ans (voir Tableau 1). Par exemple, améliorer l’étanchéité de la membrane des toits, de même que la modernisation des systèmes de ventilation et de climatisation, devrait être priorisé dès aujourd’hui.

La matrice d’évaluation des risques liés au climat élaborée au moyen de cette étude fait désormais partie intégrante des décisions organisationnelles de l’Hôpital général régional de Nanaimo. D’autres mesures sont prévues pour réduire les coûts, les émissions de gaz à effet de serre et protéger les patients des effets des changements climatiques.

Table 1 : Infrastructures et équipements à prioriser dans la démarche d’adaptation

Des ajustements sur les infrastructures et équipements existants devraient être apportés à l’intérieur des 10 prochaines années en considérant l’évolution des paramètres climatiques pertinents. 

Adapté de : NRGH Climate Change Vulnerability Assessment Report / Projet 7871.002, Nanaimo Regional General Hospital, 1200 Dufferin Crescent, Nanaimo, BC, RDH Building Science Inc, February 2018
https://pievc.ca/sites/default/files/nrgh-pievc-climate-change-vulnerability-assessment-report-e.pdf

Points à retenir

  • Les infrastructures des établissements de santé existants et futurs doivent développer une résilience face aux changements climatiques.
  • Les systèmes de ventilation et de refroidissement dans les centres hospitaliers, de même que les systèmes locaux d'approvisionnement en eau potable, seront particulièrement à risque dans les décennies à venir.
  • Les codes du bâtiment qui encadrent la construction et l’entretien des centres hospitaliers doivent prendre en compte les risques climatiques actuels et futurs.
Références

1 Nanaimo Regional General Hospital: Assessing Climate Risks & Opportunities, case study brief. En ligne : https://www2.gov.bc.ca/gov/content/environment/climate-change/public-sector/resources/case-studies

2 World Health Organization . Operational Framework for Building Climate Resilient Health Systems.World Health Organization; Geneva, Switzerland, 2015. En ligne : https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/189951/9789241565073_eng.pdf

3 Vision 2030: the resilience of water supply and sanitation in the face of climate change. Summary and policy implications. Geneva: World Health Organization; 2009. En ligne : https://extranet.who.int/iris/restricted/handle/10665/44172, accessed 26 July 2015.

4 Aubie Vines G., Murdock T., Sobie S., Hohenschau D. Lower Mainland Facilities Management: Moving towards Climate Resilient Health Facilities for Vancouver Coastal Health. Report Prepared for Vancouver Coastal Health; Vancouver, BC, Canada: 2018. En ligne : https://bcgreencare.ca/resource/moving-toward-climate-resilient-health-facilities-vancouver-coastal-health

5 NRGH Climate Change Vulnerability Assessment Report / Projet 7871.002, Nanaimo Regional General Hospital, 1200 Dufferin Crescent, Nanaimo, BC, RDH Building Science Inc, February 2018. En ligne : https://pievc.ca/sites/default/files/nrgh-pievc-climate-change-vulnerability-assessment-report-e.pdf