Bâtiments

La variabilité et les changements climatiques ont diverses répercussions sur l'environnement bâti au Canada. Le module bâtiments de Donneesclimatiques.ca permet d'accéder facilement à des ensembles de données climatiques pertinentes pour les bâtiments, à des informations, à des conseils et à des études de cas démontrant l'utilisation des données climatiques dans les efforts d'adaptation du secteur canadien des bâtiments.

Contexte

Les bâtiments sont destinés à nous fournir un abri sûr contre l’environnement extérieur. Cependant, cette fonctionnalité peut être altérée avec les changements climatiques. Poursuivez votre lecture afin de découvrir comment le secteur du bâtiment réagit et les ressources actuellement disponibles pour aider à améliorer la résilience climatique des bâtiments face aux changements climatiques.

Études de cas

Risques de surchauffe des bâtiments en Colombie-Britannique

À mesure que le climat se réchauffe, les risques de surchauffe dans les bâtiments augmentent partout au Canada. Lisez la suite pour en savoir plus sur le parcours d’un fournisseur de logements à but non lucratif pour s’assurer que ses bâtiments sont adaptés au climat actuel et futur, et sur …

Un bâtiment de résidence universitaire de type maison passive

Afin d’atteindre ses objectifs d’émissions pour 2040, l’Université de Victoria utilise les normes de maison passive, une norme de construction à haute performance et à faibles émissions. Cette étude de cas emploie l’application de fichiers météorologiques ajustés pour le futur afin de s’assurer que les exigences du budget énergétique et …

Pergélisol dans les Territoires du Nord-Ouest

Le dégel du pergélisol, l’une des graves conséquences du réchauffement rapide de l’Arctique canadien, entraîne des répercussions importantes sur les infrastructures nordiques. À l’aide d’un protocole d’analyse des risques climatiques du Comité sur la vulnérabilité de l’ingénierie des infrastructures publiques (CVIIP), une évaluation des risques a été entreprise afin de …

Ressources sectorielles

Page Analyser

Pour les indices qui ne figurent pas dans la liste des variables précalculées, la page Analyser peut être utilisée pour créer des indices personnalisés, comme pour les vagues de chaleur.

Les courbes IDF et les changements climatiques

Découvrez comment utiliser, lire et interpréter les courbes IDF en plus de tenir compte des précipitations extrêmes qui découlent des changements climatiques.

Zone d'apprentissage

Vous trouverez de plus amples informations sur l’utilisation des données climatiques sur la sélection d’un ensemble de données historiques pertinentes dans la zone d’apprentissage.

Variables pertinentes

Examinez les variables pour savoir comment les données ont été utilisées pour influencer les décisions liées au climat dans des contextes spécifiques.

La température minimale décrit la température la plus froide de la journée de 24 heures. Généralement, mais pas toujours, la température minimale se produit la nuit et cette variable est donc communément appelée « minimum nocturne ».

La température moyenne la plus basse est un indicateur environnemental affectant de nombreuses applications d’agriculture, d’ingénierie, de la santé, de la gestion de l’énergie, des loisirs, et plus encore.

Description technique :

La température minimale quotidienne (Tmin)

Utilisez l’option du menu Variables pour afficher les valeurs annuelles, mensuelles ou saisonnières de cet indice.


La température maximale décrit la température la plus chaude de la journée de 24 heures. Généralement, mais pas toujours, les températures maximales se produisent pendant la journée et cette variable est donc communément appelée « température maximale de la journée ».

La température moyenne la plus élevée est un indicateur environnemental affectants de nombreuses applications d’agriculture, d’ingénierie, de la santé, de la gestion de l’énergie, des loisirs, et plus encore.

Description technique :

La température maximale quotidienne (Tmax).

Utilisez l’option du menu Variables pour afficher les valeurs annuelles, mensuelles ou saisonnières de cet indice.


La Précipitation maximale durant 1 jour indique la plus grande quantité de précipitations (pluie et neige combinées) tombant dans une seule journée (24 heures). Cet indice est communément appelé la « journée la plus pluvieuse de l’année ».

Une très grande précipitation maximale durant 1 jour pourrait être le résultat d’un court, mais intense événement de précipitations comme une tempête ou parce qu’une quantité modérée de neige/pluie tombe sans arrêt toute la journée plutôt que tout d’un coup. Les précipitations de courte durée et très intenses peuvent causer des inondations soudaines, particulièrement dans les centres urbains où les drains peuvent être submergés. Les chutes de neige intenses peuvent perturber les transports terrestres alors que les chutes de neige très intenses peuvent endommager les immeubles.

Description technique :

Les précipitations maximales qui tombent lors d’un seul jour pour la période sélectionnée.

Utilisez l’option du menu Variables pour afficher les valeurs annuelles, mensuelles ou saisonnières de cet indice.


Les Degrés-jours de climatisation (DJC) donnent une indication de la quantité de refroidissement des bâtiments, c’est-à-dire de la climatisation nécessaire pour maintenir des conditions confortables dans un bâtiment pendant les mois les plus chauds. Lorsque la température moyenne quotidienne est supérieure à la température seuil, les DJC s’accumulent (voir Degrés-jours ci-dessus). Les valeurs seuils peuvent varier, mais la valeur de 18°C est couramment utilisée au Canada.   Des valeurs de DJC plus élevées indiquent un plus grand besoin de climatisation.

Description technique :

Le nombre de degrés-jours accumulés au-dessus de 18°C dans la période sélectionnée.

Utilisez l’option du menu Variables pour afficher les valeurs annuelles, mensuelles ou saisonnières de cet indice.

Visitez la page Analyser pour calculer les degrés-jours en utilisant différents seuils de température.


Les nuits tropicales (jours avec Tmin >18°C) décrivent le nombre de jours où la température nocturne basse est supérieure à 18°C. Les journées chaudes d’été et les vagues de chaleur sont physiologiquement stressantes, particulièrement si les températures de nuit n’offrent pas de soulagement frais. Les nuits tropicales rendent plus difficile pour le corps de se refroidir et de récupérer après des journées chaudes.

Les personnes âgées, les sans-abris et ceux qui vivent dans des maisons ou des appartements sans climatisation sont particulièrement vulnérables pendant ces épisodes de chaleur, en particulier si elles durent plus de quelques jours.

Description technique :

Une nuit tropicale survient lorsque la température minimale quotidienne (Tmin) dépasse 18 C.

Utilisez l’option du menu Variables pour afficher les valeurs annuelles, mensuelles ou saisonnières de cet indice.

Visitez la page Analyser pour calculer les degrés-jours en utilisant différents seuils de température.


Les degrés-jours de chauffage (DJC) donnent une indication de la quantité de chauffage des bâtiments (par exemple, à partir d’une chaudière à gaz, d’un chauffage électrique par plinthes ou d’un foyer) qui peut être nécessaire pour maintenir des conditions confortables à l’intérieur d’un bâtiment pendant les mois plus frais. Lorsque la température moyenne quotidienne est plus froide que la température seuil, les DJS sont accumulés (voir les degrés-jours ci-dessous). Les valeurs seuils peuvent varier, mais 17°C ou 18°C sont couramment utilisés au Canada. Des valeurs de DJC plus élevées indiquent un plus grand besoin de chauffage des bâtiments.

Description technique :

Le nombre de degrés-jours accumulés en dessous de 18°C dans la période sélectionnée.

Utilisez l’option du menu Variables pour afficher les valeurs annuelles, mensuelles ou saisonnières de cet indice.

Visitez la page Analyser pour calculer les degrés-jours en utilisant différents seuils de température.